Test de Disgaea 5 : Alliance of Vengeance

N’ayant jamais eu l’occasion de faire tous les épisodes de la série, je m’étais déjà tâté dernièrement à Disgaea 4 : A Promise Revisited sur PlayStation Vita. Ce fut l’occasion de ma replonger dans cette série à succès, fort de son humour et de son univers attachant. Disgaea 5 nous plonge directement dans les profondeurs obscures, du côté des démons.

Tout d’abord, qu’est ce qu’un Tactical-RPG ? Si vous connaissez les Final Fantasy Tactics ou les Tactics Ogre, et bien la franchise Disgaea est développée dans la même lignée. Sinon, Google est ton ami. Mais non je rigooooole ! Il s’agit d’un jeu de rôle tactique dans lequel vous faites progresser vos personnages à travers une map de manière tactique. Chaque mouvement ou décision peut avoir une incidence sur la suite de votre combat. A vous de faire les bons choix et de jauger comme bon vous semble. Rien ne presse, vous prenez le temps que vous voulez !

Dans ce nouvel épisode, vous incarnez Killia, un démon. Vous partez à l’aventure dans le but de mettre fin à Dark Void, le grand méchant de l’histoire. Ce boss souhaite contrôler la totalité des mondes, à savoir les Netherworlds et remettre en place l’esclavage. Notre Killia a ses propres raisons et souhaite lui fracasser sa tête. Plusieurs alliés se joindront à vous (même si vous souhaitez rester seul parce que vous êtes un fifou).

Comme tout bon RPG qui se respecte, nous aurons droit à de multiples classes connues et présentes dans la plupart des Tactical-RPG. Nous pouvons par exemple citer le Guerrier, le Voleur, la Sorcière, etc. Au lancement du jeu, de nombreux modes seront bloqués et les classes seront déblocables au fil de l’histoire. Lors de votre quête principale, il sera possible d’accepter des quêtes secondaires pour récupérer de l’argent ou justement débloquer des objets / classes. Allez petit teasing, la classe Ninja est présente dans le jeu, mais il faudra persévérer pour l’obtenir !

Sachez-le : Pour les néophytes, un didacticiel est disponible afin de vous comprendre les fonctionnalités et astuces de ce jeu.

Disgaea ne se base pas sur un simple système de combat tactique. De nombreuses fonctionnalités sont présentes dans le jeu, comme la customisation de vos personnages, armes et compétences. Chaque protagoniste dispose de mana que vous pourrez utiliser pour upgrader ou apprendre de nouvelles compétences. Ce mana peut également être utilisé dans une salle où un jury décidera ou non d’accepter vos requêtes. En effet, afin de débloquer de nouvelles aptitudes ou vous aider dans votre quête, il vous est possible de consommer du mana contre une demande. Cette demande devra être analysée par des députés qui l’accepterons ou non, à vous de les manipuler et les acheter pour qu’ils soient de votre côté. L’ouverture du « Spirite » sera également vers le début de l’histoire afin de vous permettre de renforcer vos attaques spéciales et de débloquer de nouveaux maléfices (permet d’octroyer un bonus à votre personnage). Bon histoire d’aller un peu plus loin, l’alchimie est aussi présente dans le jeu, dans le but de créer vos propres objets.

Comme dans tout bon RPG, vous retrouverez bien sûr des boutiques pour acheter ou vendre des armes, des équipements et des objets. Les géopanels sont toujours de la partie, ces objets triangulaires qui déploient un bonus ou un malus sur certaines cases. Sinon, ça vous dit de monter sur vos potes ? Dans Disgaea, il est possible de porter plusieurs alliés pour les lancer. Cette fonction est assez utile si vous avez besoin d’écraser un ennemi rapidement. Les options de cette licence sont tellement énormes que les chemins pour venir à bout de vos ennemis sont multiples. Chaque joueur aura donc sa propre vision pour venir à bout de sa mission.

Ah oui ! La jauge de revanche, très utile lorsque vous êtes en mauvaise posture. Chaque héros dispose de cette jauge. Celle-ci se remplit lorsque vous attaquez un ennemi ou lorsqu’un allié à proximité subit des dégâts. Chaque personne a son propre pouvoir. Il est par exemple possible de devenir un géant pendant 3 tours et mettre une bonne raclée aux ennemis.

Côté scénario

Rien de bien transcendant puisqu’il vous faudra vaincre le grand méchant Dark Void et sauver le monde. L’histoire des Disgaea n’a jamais été réellement travaillée et les atouts de cette licence ne repose donc pas sur ce point.

Côté graphisme

Bon encore une fois, si vous êtes orienté à fond sur les graphismes, Disgaea 5 risque de vous décevoir. Cet opus est plutôt bien travaillé mais manque de détails, faisant penser à un jeu rétro. Clairement, nous ne sommes pas sur des graphismes à la hauteur de la PlayStation 4.

Et le gameplay ?

Tout se joue principalement sur le gameplay. La force de cette licence est proposé un jeu bourré de fonctionnalités et de modes de jeu. Le système de combat est joliment pensé et vous fera passé de nombreuses heures de jeu. Et petit plus, le côté décalé et humoristique font de lui un jeu unique.

Laaaaa Musiqueeeeeeee

Une ambiance plutôt sympathique, les musiques vous emporteront et vous plongerons dans un univers calme et reposant.

Disgaea 5 : Alliance of Vengeance

Disgaea 5 : Alliance of Vengeance
8

Graphisme

7/10

    Jouabilité

    9/10

      Bande-son

      8/10

        Scénario

        6/10

          Durée de vie

          10/10

            Pros

            • La tonne de fonctionnalités
            • La puissance du gameplay
            • Le côté humoristique
            • Les textes en français

            Cons

            • Des graphismes HD avec la même vue serait cool !
            • L'histoire, plutôt basique

            Laisser un commentaire

            Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *