Test de Rainbow Six : Siege

Vous souvenez vous de la série Rainbow Six ? Pour ma part, je me rappelle encore jouer aux premiers opus sur PC et souffrir tel un fou pour parvenir à terminer les missions avec succès. Il faut le dire, la série Rainbow Six est connue pour son niveau de difficulté et son gameplay réaliste. Ubisoft a donc de nouveau suivi les traces de cette série en nouveau offrant Rainbow Six Siege.

Le fait de prendre possession d’un agent et de mener à bien votre mission vous mettra du baume au coeur. Sauver ou exfiltrer un otage, supprimer la menace terroriste ou encore désamorcer une bombe, telles seront vos objectifs. Les terroristes n’ont qu’à bien se tenir.

Première chose à savoir avec ce R6, l’éditeur a souhaité en faire un jeu multijoueur sans proposer de campagne solo. Quoi ?! Certes, il n’y a pas de campagne solo mais il vous sera tout de même possible de jouer 10 situations en solo. Le but ? Vous faire la main sur le jeu et gagner des points pour débloquer de nouveaux agents. Chaque situation est composée de 3 objectifs rapportant chacun 200 points. Evidemment, vous commencez en tant que Recrue. Avec vos points, vous pourrez donc débloquer toute sorte d’agent, que ce soit des attaquants ou des défenseurs, à vous de faire la part des choses. Au programme, nous avons droit au GIGN, SAS, SWAT, Spetsnaz et GSG9. Chaque unité spéciale est composée de 4 agents. Le premier agent coûtant 500 points et le dernier 2000 points. Il vous faudra donc répartir vos points de manière équitable. Une fois l’agent débloqué, une courte cinématique de toute beauté fera son apparition. J’insiste sur ce point puisque je trouve qu’Ubisoft les a fortement bien réalisé !

Lors de votre première situation, vous prendrez le contrôle d’un drône, dans le but d’espionner la menace ennemi et mettre la main sur votre objectif. Ce drone est utilisé en amont pendant 30 secondes, s’en suit dans un second temps la mission. Il vous est bien sûr possible de contrôler à nouveau votre drone pendant la mission s’il n’a pas été détruit. En mode situation, vous en avez 2. A vous de choisir comme avancer pendant votre mission, soit en mode bourrin, soit en mode infiltration. Bien sûr, comme vous vous en doutez, le mode infiltration est recommandé. Chaque map dispose de plusieurs entrées (cave, rez-de-chaussée, étage, toit). Il vous faudra donc faire preuve d’imagination et avancer délicatement. Petit élément sympathique, tout agent peut détruire une porte ou une fenêtre en bois protégée. Chaque coup de manchette vous permettra d’espionner l’espace habitable. Au bout du troisième coup, l’obstacle est totalement détruit. Mais comment on atteint une fenêtre ? En montant ou en descendant en rappel. La destruction ne s’arrête bien sûr pas à ces éléments. Certains agents peuvent détruire des cloisons grâce à leurs capacités.

Si vous êtes en mode assaut, il vous faut donc venir à bout de vos ennemis ou de terminer votre objectif (désamorcer la ou les bombes, sauver un otage, etc.). Au contraire, en mode défensif, il vous faudra bien sûr exterminer vos adversaires ou protéger votre objectif. Pour ce faire, vous pourrez protéger les fenêtres et portes, ainsi que les cloisons en les renforçant. Ensuite, chaque agent dispose d’équipements ou capacités supplémentaires. Smoke (défenseur) peut par exemple poser de la nitro ou encore des … pour empoisonner ces ennemis. Rook, quand à lui, poser offrir à son équipe un blindage supplémentaire. Sledge peut de son côté détruire des cloisons légères grâce à sa masse. Chaque agent est donc différent, de même pour les armes ou équipements secondaires. Un sniper ? Une grenade fumigène ? Un dispositif anti-grenade ? Tout y est, à vous de choisir le meilleur agent en début de partie.

Sachez que le mode multijoueur classique se compose de 10 agents (5 vs 5) et chaque match est divisé en 3 manches minimum. Un écart de 2 points nécessaire pour remporter le match. A partir du niveau 20, vous pourrez entrer dans la cour des grands. Quoi ?! Il y a des niveaux ? En effet, ce Rainbow Six Siege intègre un système de niveaux. Chaque match vous fait remporter des points d’expérience (détection d’objectifs ou d’ennemis en mode drone), élimination d’ennemi ou aide d’un allié, etc. Bien sûr, vous remportez aussi des sous-sous qui vous permettront d’acquérir de nouveaux agents ou de customiser vos équipements, comme par exemple le changement de viseur ou l’agent d’un silencieux. Et si vous avez l’âme d’un artiste, vous pouvez changer le skin de vos armes. Et si vous êtes du genre impatient, des boosters sont inclus (1 jours, 3 jours, 1 semaine et 30 jours). Ces boosters vous donnent un gain de 50% supplémentaires à chaque fin de match.

Un second mode multijoueur est disponible, intitulé Chasse aux terroristes. Que ce soit en loup solitaire ou en équipe, votre objectif est de venir à bout de la menace ennemi, le tout de manière coopérative, en jouant contre l’IA. Les points d’expérience sont en général plus important dans ce mode. La chasse aux terroristes vous permet de vous faire la main à ce nouveau Rainbow Six et de montrer un peu votre niveau.

Evidemment, il est possible de jouer avec vos amis en les invitant à vous rejoindre, la partie n’en sera que plus folle. Les micros sont de la partie et chaque membre de l’équipe peut écouter ses alliés parler et ainsi apprendre d’importantes informations (ou au contraire, les entendre dire des conneries, ou même savoir ce que la personne va manger..). Ubisoft a penser à ajouter une fonction permettant de couper les micros si vous le souhaitez.

Bref, ce Rainbow Six : Siege est tout bonnement succulent en tout point. Les graphismes sont très sympathiques et le réalisme est à la hauteur de nos espérances. Trois mode de difficultés sont présents : Normal, Difficile, Réaliste. A vous de voir si vous vous sentez l’âme d’un agent. Le fait de retrouver la série Rainbow Six est un réel plaisir et de me hâte de retourner y jouer. Une belle merveille et de longues à venir !

Test de Rainbow Six : Siege

8.4

Graphisme

9/10

    Jouabilité

    9/10

      Bande-son

      9/10

        Scénario

        7/10

          Durée de vie

          8/10

            Pros

            • La série Rainbow Six tout simplement !
            • La destruction des décors
            • Le système de Level up
            • L'ambiance et le réalisme

            Cons

            • Le manque de campagne solo ?
            • Les soucis de serveurs
            • Quand je perds..

            Laisser un commentaire

            Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *