Test de The Last of US

La fin du monde est arrivée ! Un nouveau virus a fait son apparition et a débarqué de nul part. Vous allez devoir déglinguer des infectés assoiffés de sang afin de survivre dans ce monde hostile. Mais les infectés ne sont pas votre seule menace, des brigands vous donneront du fil à retordre dans votre aventure.

Après une licence Uncharted tout bonnement intéressante, Naughty Dog s’intéresse à un nouveau genre et vise le Survival-Horror dans The Last of Us. L’ambiance sombre et dramatique est tout de suite mise en avant. * Attention, spoil – premières minutes du jeu * Au lancement du jeu, nous contrôlons la fille de Joel. Après avoir entendu plusieurs bruits alors qu’elle dormait, celle-ci part à la recherche de son père. Après avoir inspectée la maison de fond en comble, Joel revient de l’extérieur affolé et indique à sa fille qu’ils doivent quitter leur domicile. Le lieu n’est pas sûr et c’est tout de suite confirmé avec l’arrivée du voisin qui brise la baie-vitrée, enragé et violent. Joel n’a d’autre choix que de le tuer avec son revolver. Une fois sortis de la maison, ils partent en voiture avec le frère de Joel, Tommy. L’épidémie a débuté en ville selon les dires. Ils décident donc de partir dans une autre direction mais tout le monde a eu la même idée, des kilomètres de bouchon sont visibles. Notre trois compères n’ont d’autres choix que de sortir du véhicule et faire face à la menace. Alors qu’ils arrivent à se frayer un chemin, ils feront la rencontre d’un soldat. Cet homme reçoit un ordre de son chef, abattre les civiles en dehors du périmètre. La fille de Joel sera malheureusement tuée alors que Tommy sauvera de justesse Joel. Le ton est tout de suite présent dès le début du jeu et l’histoire se déroulera 20 ans après cet événement.

Joel mène une nouvelle vie en compagnie de Tess, une femme qu’il a rencontré dans le passé. Cet homme a désormais une cinquantaine d’année et ça se voit ! La ville est encerclée de soldats et pour sortir, il faut une autorisation. Nos deux protagonistes partent à la recherche de Robert afin de récupérer quelques armes. Bien sûr, tout ne se passe pas comme prévu, celui-ci les a déjà revendu à une autre personne personne faisant parti d’un groupe, les Lucioles. Suite à cet incident, Joel rencontrera la chef du gang, qui lui indique qu’elle peut lui remettre les armes en contrepartie d’une mission. Ce groupe essaie par tous les moyens de trouver un vaccin contre cette épidémie. Ce vaccin serait en fait une personne, Ellie. Elle a été mordue il y a quelques semaines et ne s’est toujours pas transformée. Alors que normalement, en 48 heures, le corps a déjà muté. Joel, Tess et Ellie partent donc à l’aventure à l’extérieur de la ville rejoindre les Lucioles pour tenter de créer un antidote. Évidemment, cette quête sera parsemée d’événements inattendus… * Fin spoil – premières minutes du jeu *

Les effets de lumière sont gérés à la perfection. Même si le monde est passé du côté obscure de la force, les développeurs nous proposent un monde merveilleux à regarder. Les couleurs sont très bien gérées. L’ensemble du jeu est très agréable à regarder et nous plonge dans une ambiance magnifique. Certains passages vous mettront sous tension avec l’apparition d’infectés dans des lieux sombres. Il faut savoir que les infectés ont différents stades de mutation. Les personnes étant au premier stade court très vite et peuvent vous voir. Le second stade, une fois la tête complètement mutée, ne peuvent vous voir mais ont une ouïe très développée. Quand au dernier stade, l’infecté s’est complètement transformé et a doublé de volume. Nous les appelons les colosses. Pour être infecté, une seule morsure suffit. Si vous vous faîtes attrapé par un infecté de niveau 2, vous pouvez recommencer au dernier checkpoint…

Le système de jeu est relativement bien travaillé. Au fil de votre aventure, vous récupérerez de nouveaux équipements et armes. Vous démarrez l’aventure avec un simple revolver et vous finirez avec un lance-flammes. Chaque arme dispose de quelques fonctionnalités que vous pouvez améliorer. Augmenter la taille du chargeur, améliorer le recul de l’arme, ajouter une lunette, etc. Les armes blanches et objets divers ne sont pas mis de côté. A vous de gérer votre style de jeu selon la situation. Ainsi, vous pourrez passer une scène de façon discrète ou au contraire, lancer une bombe ou un cocktail molotov, histoire de mettre tout le monde d’accord. Bien sûr, si vous êtes dans une situation délicate, il faudra vous soigner. Ainsi, pour confectionner une trousse de soin ou encore un cocktail molotov, il vous faudra récupérer des objets afin de les rassembler et créer l’objet en question. Pour améliorer vos armes, il faudra vous rendre dans un lieu particulier. Mais comment faire pour l’améliorer me diriez-vous ? Lors de votre quête, vous devrez inspecter les zones pour récupérer des pièces métalliques. A partir d’un certain nombre, vous pourrez activer une amélioration. Attention cependant, certaines fonctionnalités ne sont accessibles qu’à un certain niveau. 5 stades vous sont proposés. Encore une fois, n’hésitez pas à analyser les différentes pièces et lieux pour tomber sur une boite à outil afin de vous spécialiser dans l’amélioration d’équipement. Concernant Joel, celui-ci pourra aussi upgrader ses capacités comme sa santé maximum, accélérer le temps de confection d’un objet ou d’une trousse de soin, etc. grâce avec des petites gélules. Tout ça pour dire, qu’il ne faut pas avancer comme un gros bourrin ! Ah oui, Joel dispose d’un sens “amélioré” au niveau de l’ouïe. En effet, il peut se concentrer par la simple pression d’une touche afin d’entendre les différents bruits aux alentours et faire apparaître une silhouette à travers les murs. Cet atout vous sauvera plus d’une fois !

Concernant la bande sonore, pensez bien à modifier la configuration du jeu puisque votre système ne sera pas forcément détecté (le système est mis “Par défaut”). Mieux vaut préciser ce que vous possédez, au moins tout est clair. Les musiques sont joliment interprétés avec des passages sous tension comme on les aime.

Malheureusement, tout bon jeu a ses défauts. J’ai noté quelques décalages au niveau des voix. Quelques soucis ont été remarqués au niveau de la sauvegarde automatique qui ne fonctionne pas tout à fait correctement, vous êtes prévenu ! Lorsque nous contrôlons Joel, Ellie nous suit quasiment partout. Mais ce qui est assez hallucinant, c’est que lorsque vous essayez de vous cacher, elle fait de même bien sûr, mais elle ne se cache pas forcément très très bien selon l’angle d’un infecté. Ainsi, et heureusement si nous pouvons dire, si l’infecté voit Ellie et ne vous voit pas, il n’attaquera pas. Autre petit défaut, lorsque vous êtes dans un couloir et cette jeune demoiselle est devant vous, elle n’hésitera pas à vous gêner le passage… pas moyen qu’elle démorde !

The Last of Us nous propose une belle expérience en terme de jeux vidéo. Le jeu dispose d’un scénario intéressant avec quelques surprises à la clé ainsi que des passages émouvants entrecoupés de suspense. A vous de gérer votre style de jeu, infiltration ou action. Les graphismes et l’ambiance du jeu vous colleront devant votre télé, surtout si vous aimez les jeux d’action / Survival-Horror. Bien qu’il dispose de quelques bugs qui seront peut être corrigés avec des patchs, The Last of Us a bien mérité son attente !

Test de The Last of US

8.3

Graphisme

9/10

    Jouabilité

    9/10

      Bande-son

      8/10

        Scénario

        9/10

          Durée de vie

          7/10

            Pros

            • Ambiance prenante
            • L'univers du jeu, joliment réalisé
            • Des graphismes bluffant pour de la PS3

            Cons

            • La durée de vie, un peu courte
            • On en veut encore...

            Laisser un commentaire

            Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *