Test du jeu Atelier Firis

Assez déçu par le précédent opus Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book, j’en attendais beaucoup de ce nouvel épisode de la série Atelier, à savoir Atelier Firis : The Alchemist and the Mysterious Journey. Série connue par les fans du monde RPG depuis de nombreuses années, celle-ci a connu des hauts et des bas. Personnellement, je l’ai commencé avec Atelier Iris : Eternal Mana sur PS2.

Commençons par présenter l’héroïne du jeu, Firis. Cette jeune fille travaille dans une mine coupée du monde extérieur. Firis dispose d’un don qui lui permet de trouver du minerai rare, dans la zone Ertona, une ville souterraine. Bien que celle-ci soit aimée dans cette ville, Firis rêve de voir le monde extérieur. Cette envie grandit de plus en plus avec le temps. Le doyen du village ayant eu vent de cette envie, lance un défi à Firis : devenir Alchimiste en moins d’un an. C’est alors que Sophie (héroïne du précédent opus) débarque et décide de lui enseigner les bases de l’alchimie. Une fois ces bases acquises, Firis quitte la ville pour entreprendre un voyage dans le monde.  Au bout de quelques heures, nous voici dans un monde que nous pouvons qualifier d’ouvert, avec de grandes zones !

Lors de votre voyage, vous allez devoir acquérir 3 lettres de recommandations grâce à des alchemistes confirmés pour finaliser votre quête. Chaque zone ouverte dispose de plusieurs sorties et il vous est possible d’avancer comme bon vous semble. Quelques indications et quêtes et vous sont communiquées mais il n’y a pas de blocage en soi. Vous pouvez aller à l’opposée de votre quête sans problème. Et histoire d’ajouter un peu de piment en plus, sachez que vous ne rencontrerez pas que 3 alchemistes expérimentés lors de votre périple. Chaque joueur pourra donc suivre une histoire différente. Comme vous pouvez vous en douter, pour obtenir un lettre de recommandation, il faudra exécuter une série de quêtes secondaires plus ou moins pointues.

Atelier Firis pose donc de bonnes bases avec un aspect RPG bien poussé grâce à l’alchimie et des phases d’exploration assez conséquentes. Lorsque vous découvrez une nouvelle zone, Firis ne la connait pas étant donné qu’elle n’a jamais quitté sa ville. La mini-carte est donc cachée et se dévoilera au fur et à mesure de votre avancée. Même les lieux, sorties et personnages clés ne sont pas affichés à moins de les voir par vous-même. Chaque zone dispose également de nombreux ingrédients à récupérer pour vos recettes. Lorsque vous découvrirez de nouveaux ingrédients et en fonction de votre avancée, Firis pourra trouver de nouvelles recettes. Chaque recette peut ensuite être réalisée dans votre atelier portatif. Attention, chaque recette nécessite un level pour la réussir et surtout des ingrédients spécifiques. Ces recettes permettent d’obtenir des objets de soin, de défense, d’attaques, des armes, des accessoires, des objets de décoration, etc.

Histoire de pousser encore plus le visse, les zones disposent de grottes dans lesquelles vous pourrez obtenir des ingrédients plus ou moins spéciaux. En explorant ces grottes, la mini-carte ne se mettra pas à jour, vous serez donc dans le flou total, à vous faire travailler vos méninges. Vous êtes donc libre d’avancer comme vous le sentez mais la réflexion sera de rigueur. Enfin libre… pas vraiment ! Rappelez-vous, vous avez 365 jours pour récupérer les 3 lettres et passer l’examen final. Les heures s’écoulent lors de vos déplacements, de vos actions et également lorsque vous souhaitez vous reposer pour récupérer des forces. Et oui, en plus du temps, vos phases d’explorations et d’actions vous fatiguent, et consomment donc des LP. Autre information intéressante à prendre en compte, si vous venez à périr, oui ça peut arriver, vous retournerez dans votre petite maisonnette, mais avec une grande perte de vos objets collectés. Faites donc très attention et ne prenez pas trop de risques non plus.

Côté système de combat, les monstres sont toujours visibles sur la carte. La météo aura également une incidence sur la présence des monstres et impactera certaines quêtes puisque les PNJs pourront ou non être présents à certaines heures de la journée. En plein combat, nous sommes sur le traditionnel tour par tour. Vos actions consomment plus ou moins de points d’action et vous permettront donc de rejouer plus ou moins rapidement. Chaque personnage dispose de compétences particulières. A vous donc de bien gérer vos compétences en temps voulu. N’hésitez surtout pas à confectionner des objets avec l’alchimie pour vous en servir au combat. De nombreux objets vous seront d’une grande aide. Les bombes ou autre objets auront nettement plus d’impacts qu’une attaque classique. Vous aurez le droit d’être jusqu’à 4 personnages en plein combat. Vous ferez bien sûr la connaissance de plusieurs protagonistes lors de votre périples dont certains provenant de précédents Atelier. Pour mettre à jour votre équipe ou récupérer un personnage supplémentaire, rendez-vous dans les auberges ou dans votre maisonnette.

Bon allez, parce qu’on est sympa, sachez que le temps limité n’est présent que sur la première moitié du jeu 😉 Une fois que vous aurez acquis les 3 lettres et passez le test ultime pour devenir un alchimiste aguérri, le temps ne sera plus limité et vous pourrez alors gambader comme bon vous semble. Surtout si vous souhaitez finaliser l’ensemble des quêtes. Ce nouvel Atetlier propose donc un contenu très riche surtout avec ses quêtes secondaires à n’en plus compter. Nous vous souhaitons donc une bonne aventure et nous comptons sur vous pour devenir le meilleur des alchimistes.

8.5

La série Atelier, de nouveau au top!

Atelier Firis renoue avec les bases de la série en nous proposant un RPG avec un monde ouvert de qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *