Pixel-Geek.fr

Test de Persona 5 Royal

Après avoir sorti Persona 5 il y a quelques années puis Persona 5 Royal sur l’ancienne génération de consoles, voici ce RPG au tour par tour voir le jour sur PC, Nintendo Switch, PS5 & Xbox Series. Les Voleurs Fantômes ont la vie dure et cette nouvelle version Royal apporte son lot de nouveautés, de nouveaux personnages, un nouveau palais et surtout augmente la durée de vie du jeu assez considérablement avec environ 30 heures en plus. Mais la plus grande des pépites est forcément l’ajout de la langue française pour la première fois dans l’histoire de la série. Un grand merci à Atlus & Sega pour ce geste qui va forcer attirer bon nombre de nouveaux joueurs pour mettre la main sur cette perle rare. A noter que Persona 3 & 4 vont avoir droit également à une nouvelle version pour début 2023 auront droit à des sous-titres en français ! Voilà qui nous met dans de très bonnes conditions pour ce test.

L’histoire débute en compagnie d’Akira, un jeune lyceen qui se retrouve en probation suite à un malentendu. En effet, lors d’une soirée, Akira souhaite aider une femme en difficulté face à un homme et cette aide va se retourner contre lui. Ce jeune homme change de ville et donc de lycée, et est hébergé par un homme, gérant d’un café. Tout le monde se méfie de lui et les rumeurs vont bon train. Akira va très vite se lier d’amitiés avec un autre lycéen et leurs journées écolières vont rapidement les plonger dans un autre monde. Notre jeune héros va se rendre compte qu’il a un pouvoir spécial, celui de rentrer dans des palais, représentant le côté sombre d’une personne et lui permettant ainsi de lui faire revenir à la raison. Persona 5 aborde d’ailleurs de nombreux sujets sensibles tels que le suicide, la mafia, l’harcèlement sexuel, etc.

Le jeu montre dès le début du jeu Akira dans une mauvaise posture. Notre héros va ainsi nous conter son histoire à travers de nombreux flashbacks.

La première partie de l’histoire vous plonge dans le quotidien de votre lycée et tout ce qui y est confronté. En effet, vous ferez ainsi la rencontre d’amis de votre lycée, Ryuji étant le premier et vous découvrirez la face cachée et sombre de ce bâtiment. Ryiju est considéré comme un cancre ou un élève à ne pas fréquentez. Tout ça, à cause d’un professeur de sport. C’est ainsi que vous serez plongés au bout de quelques heures de jeu dans un palais montrant le côté sombre d’une personne et des personnes subissant la maltraitance de celui-ci. Le jeu dévoilera de nombreuses thématiques dès le début. Avec vos pouvoirs, vous aurez l’occasion d’affronter ce côté obscur et faire régner la justice. Oui, ce sera votre justice, celle des Voleurs Fantômes. Chaque palais dispose de son propre parcours et de ces monstres. La logique sera à partir de là la même : découvrir ce qui engendre ce côté obscure et y mettre un terme en affrontant la dite personne. BIen sûr, pour en venir à bout, vous devrez passer par quelques étapes intermédiaires et le temps sera compté. Et oui, l’une des forces du jeu est d’offrir une grande liberté mais des jalons clés devront être respectés. A partir du moment où une cible aura été définie, vous aurez un certain nombre de jours pour y mettre un terme et la faire revenir dans le droit chemin.

Il faut savoir que nous suivons le calendrier classique des lycéens au fil des jours. Chaque journée se divise en plusieurs parties et il vous sera possible d’intéragir lors de certains cours, notamment si un professeur vous pose une question. Il vous est possible de faire ce que vous souhaitez lors d’une journée après les cours et le soir. Chaque activité réalisée fera donc passer le temps et vous permettra d’augmenter vos compétences. Comme tout bon RPG, vous disposez de compétences en combat mais également lors de votre aventure. Ces compétences se basent sur vos caractéristiques et vous permettront de débloquer certaines situations. Le fait d’avoir du courage ou d’être gentil pourra être bénéfique dans bien des situations. L’une des forces du jeu est d’offrir une très grande panoplie d’activités et de quêtes annexes pour les faires évoluer. Et comme vous êtes limités en terme d’activités par jour et que les journées passent, à vous de faire les bons choix et de jouer à votre façon. Los d’une journée, vous pouvez par exemple aller à la bibliothèque pour améliorer vos connaissances, lire des livres, aller au cinéma, aider une personne ou encore avoir un travail pour améliorer l’une de vos caractéristiques. Les activités se débloqueront au fil de l’histoire et également en relation avec vos choix. En effet, le fait de lire un livre en particulier pourrait débloquer une nouvelle zone à explorer. Il est à noter que le jeu n’offre pas une grande liberté de mouvement puisqu’il vous permet uniquement de vous déplacer dans une zone en particulier à travers une map et ensuite d’explorer la zone en question. Bref, vous l’aurez compris, le jeu dispose de nombreuses activités et vous ne pourrez jamais tout réalisés, surtout que le temps est compté. Sachez que cette phase d’exploration et d’aventure prend une grande place dans le jeu.

La seconde partie du jeu se focalise sur les palais et sur les combats. Il ne vous sera possible de combattre que dans le monde parallèle, c’est à dire dans un palais ou dans le Memento. Une fois dans ce monde, vous serez considérés comme des héros affrontant le mal. Chaque héros vous accompagnant (au maximum 4 dans l’équipe) dispose d’un confident que nous pouvons considérer comme la force intérieur du personnage lui permettant de combattre et d’utiliser toute sorte de compétences. Akira fait exception puisqu’il dispose d’une talent particulier, le fait de disposer de plusieurs confidents et surtout de soumettre les monstres à la fin d’un combat s’il le souhaite. Encore une fois, à vous de faire les bons choix pour être accompagnés des monstres les plus forts et ainsi les faire évoluer. Le level-up est donc possible pour les protagonistes et les confidents. A noter que le système lié aux confidents à particulièrement été poussé puisqu’il est possible de créer ou fusionner des confidents entre eux pour faire apparaitre une nouvelle espèce et bénéficier des compétences des précédents confidents dans une certaine limite.

Pour en revenir au déroulement d’un combat, nous sommes donc sur un système de combat au tour par tour assez classique de base mais avec tout un lot de nouveautés. Chaque protagoniste joue donc à tour de rôle. Pendant le tour d’action, le héros peut choisir d’attaquer, de se défendre ou d’utiliser des compétences. S’il s’agit une attaque étant considéré comme un point faible pour l’ennemi, le héros en question peut jouer à nouveau ou laisser la main à un allié. A chaque passage de relai, limité à 4 au maximum, les caractéristiques sont améliorées. A partir du moment où tous les monstres ont subi des attaques étant faibles pour eux, le combat se met entre guillemets en pause et un dialogue débute. Plusieurs possibilités s’offrent à vous : effectuer un combo avec les 4 personnages de l’équipe provoquant une attaque puissante, demander un objet ou de l’argent à l’ennemi, ou encore lui demander de rejoindre votre équipe. Si le monstre ne fait pas encore parti de vos confidents, un dialogue débute avec une série de questions. Si vous répondez correctement, celui-ci fera ensuite parti de vos confidents.

Le Memento est une bonne occasion de résoudre des questions annexes et de faire du level-up. Vous affrontez ainsi toute sorte de monstres et pouvez récupérer des objets pouvant être bénéfiques dans les palais.

Je ne vais pas rentrer plus en détail dans le jeu pour ne pas vous spoiler. Il est important de découvrir l’histoire du jeu par vous-même. Sachez que vous êtes partis pour des dizaines d’heures de jeu et que vous allez avoir du mal à décrocher !

10
Graphiquement, le jeu est très agréable à l’oeil proposant un style animé. Persona 5 propose quelques cinématiques justement réalisé sous forme d’animation et nous plonge dans un univers riche en couleurs. L’un des points forts du jeu est sans aucun doute l’ajout de la langue française. Personnellement, je ne trouve pas de points négatifs au jeu et j’ai vraiment adoré le jeu. Ca faisait longtemps que je n’avais pas été porté de la sorte grâce à une aventure pleine de rebondissements et un système de combat abouti. J’ai vraiment hâte de mettre la main sur Person 3 & 4.

Détails du jeu

  • Titre :
    Persona 5 Royal
  • Editeur / Développeur :
    Sega / Atlus
  • Date de sortie :
    21/10/2022
  • Genre :
    RPG (tour par tour)
  • Plateforme :
    PlayStation 4 / PlayStation 5 / Switch / Xbox One / Xbox Series X | S/ PC
  • Mode :
    Solo

Langues

  • Langue
  • Interface
  • Audio
  • Sous-titres
  • Français
  • Anglais
  • Japonais