Test de Yakuza 6 : The Song of Life

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Après de longs mois d’attente, le dernier Yakuza envahit enfin le territoire européen. Etant un grand fan de la série Yakuza, j’en attendais beaucoup de cet opus. Pour ceux qui n’ont pas encore pu s’essayer à cette série, celle-ci a eu droit à un remake avec Yakuza Kiwami, joliment réalisé sur PlayStation 4. Place désormais à Yakuza 6 :  The Song of Life qui est malheureusement une nouvelle fois non traduit dans notre langue et est disponible uniquement avec des sous-titres anglais, mais avec des voix japonaises.

Suite directe de Yakuza 5, Kazuma Kiryu sort de prison après avoir purgé une peine de 3 ans. Toujours placé au Japon et mélangeant les gangs dont les Yakuza et les triades, Kiryu va devoir faire face à une nouvelle tragédie. Alors qu’il décide de rejoindre Haruka, celle-ci est portée disparue. Après quelques informations et recherches, notre ancien yakuza la découvre à l’hôpital dans un sale état… Mais ce n’est pas tout, Haruka a désormais un enfant nommé Haruto. Dans le but de découvrir la vérité, le Dragon de Dojima décide de partir à l’aventure pour retrouver le père d’Haruto, découvrir la vérité sur les événements tragiques liés à Haruka et surtout mettre fin radicalement à cet incident.

Comme tout bon Yakuza, cet épisode nous plonge dans un scénario bien ficelé avec de longs dialogues saupoudrés de fights bien dynamiques et de quelques cinématiques. Après quelques minutes de jeu, nous sommes directement plongés dans l’ambiance que nous aimons : décors asiatiques, rues bondées, combats de rue, rencontres avec d’anciens protagonistes, quêtes secondaires, mini-jeux, conversations diverses, etc. L’ambiance vous plongera dans des univers nippons propre aux films asiatiques, notamment au niveau des mises en scènes et du mélange entre séquences et bastons.

En parlant combat, l’éditeur ne s’est pas reposé sur ses lauriers puisque le système de combat a eu droit à une refonte. Si vous vous rappelez bien, il était possible de switcher entre plusieurs styles de combat. Et bien, il faut oublier cette partie puisque nous avons désormais droit à un style évoluant au fil du temps où vous êtes libre d’agir comme bon vous semble. En effet, vous recevez des points de compétences pouvant être dépensés selon 5 critères (Force, Agilité, Esprit, Technique, Charme). Ces points sont récupérables en mangeant au restaurant, en se battant dans la rue ou en terminant une quête. Le jeu se base donc sur un système RPG évolutif et libre de choix. Le système de combat ne s’arrête bien sûr pas là puisqu’il est possible de remplir une jauge de Heat. Cette jauge une fois remplie selon plusieurs niveaux permet de déclencher une séquence particulière permettant d’humilier l’adversaire comme il se doit. Et ça ne s’arrête pas là non plus, Kiryu peut déclencher un mode Rage histoire d’enchaîner l’adversaire de coups rapides et dévastateurs.

Côté quêtes secondaires, vous ne serez pas déçu. Les villes de Tokyo et d’Onomichi comptent de nombreuses personnes ayant besoin d’aide. Des mini-jeux Sega sont toujours disponibles pour vous faire changer les idées que ce soit des bornes d’arcade ou encore du karaoké. Et si vous souhaitez faire un peu de musculation, c’est possible aussi. D’ailleurs, la scène disponible après chaque séquence est assez particulière mais la musique est sympa. Sur votre téléphone, une nouvelle application intitulé Troublr est disponible. Des civils publient certains posts et demandent de l’aide. A voir de voir si vous souhaitez leurs venir en aide ou non.

A un certain moment de l’histoire, vous ferez la rencontre de personnes devant faire face à un gang assez important, le gang Justis et ses Six Lunatics. C’est alors que vous décidez de monter un clan, le Kiryu Clan. Ce mode de jeu ne vous permet pas de contrôler Kiryu mais d’autres protagonistes à distance avec une vue isométrique. Les deux clans sont face à face et c’est à vous de lancer vos pions entre guillemets à tel ou tel moment. A force de combattre des clans, vous pourrez récupérer de nouvelles ressources dont des capitaines afin de renforcer votre clan.

Afin de ne pas trop vous spoiler, je vais m’arrêter la sur les différentes informations liées au jeu. Yakuza 6 : The Song of Life nous plonge une nouvelle fois dans un Japon riche en couleurs et joliment réalisé. La qualité des décors et des cinématiques est de toute beauté. Les personnages ne sont pas mis de côté puisque le rendu est tout simplement sublime sur Playstation 4. Kazuma Kiryu dispose de nombreux détails agréables à l’œil. Depuis le premier épisode, la série Yakuza ne cesse d’évoluer en proposant de nouvelles fonctionnalités que ce soit avec de nouveaux modes de jeu ou avec une refonte du système de combat orienté RPG. Sega a d’ailleurs annoncé qu’ils font tout leur possible pour qu’un des prochains épisodes disposent de sous-titres en français… croisons les doigts !

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
9

Kazuma Kiryu revient en force !

La série Yakuza est loin d'être finie et nous le prouve une nouvelle fois avec une refonte du système de combat, des graphismes sublimes et de nouvelles fonctionnalités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *