Pixel-Geek.fr

Test de Ys IX : Monstrum Nox

Nouvel Action RPG vous plongeant dans la ville de Balduq avec une histoire pleine de mystères.

Falcom continue de sortir de nouveaux épisodes de sa série mondialement connue, Ys. Pour ma part, il s’agit du premier épisode auquel je joue. Pourtant, j’ai toujours hésité à me lancer dans cette série. L’épisode 9 entre mes mains, me voici à travers une nouvelle aventure en compagnie d’Adol. Nous voici à devant l’entrée d’une cité, appelée Balduq avec notre ami Dogi. Tout ne se passe pas comme prévu puisqu’Adol est connu pour ses aventures qui ne sont pas forcément bien vu par la loi. Quelques minutes après, nous voici dans la prison de Balduq. Par miracle et à l’aide de vos talents, vous arrivez à vous évader. C’est alors qu’un nouvel événement se produit. Une femme mystérieuse vous donne des pouvoirs, vous permettant ainsi de vous transformer en Monstrum. Vous n’aviez rien demandé à personne et pourtant, vous vous retrouvez avec d’étranges pouvoirs et l’histoire de Ys 9 : Monstrum Nox dévoilera au fur et à mesure ses mystères autour de la prison et du rôle des Monstrums.

Adol se promène ainsi dans Balduq et pour éviter de se faire remarquer, se teinte ses cheveux. Cet épisode n’offre pas de grande liberté puisque votre rôle de Monstrum vous empêche d’aller où bon vous semble. En effet, des barrières sont présentes un peu partout en ville. Afin de pouvoir débloquer une barrière, il faut ainsi réaliser des quêtes annexes et avancer dans l’histoire. Des points sont ainsi gagnés au fur et à mesure. Une fois les 100 points atteints, la porte peut être brisée à condition de de vaincre les monstres présents dans un monde parallèle, disséminés par vague, et de protéger le portail présent dans cette zone. Un rang vous sera ainsi donné et vous gagnerez des objets. Histoire de pimenter un peu plus le côté RPG, il sera possible de débloquer de nouveaux objets de protection et de les faire monter de levels.

Du côté des Monstrums, vous remarquerez très rapidement que vous n’êtes pas seul dans ce cas et que chaque personnage dispose de son propre pouvoir. Adol peut se téléporter d’un endroit à un autre grâce à des points précis présents dans la map. White Cat peut marcher sur les murs, Hawk peut planer, Doll peut voir des choses que les autres humains ne peuvent voir, et un autre acolyte peut se transformer en ombre pour accéder à certains lieux normalement inaccessibles, etc.

L’histoire décomposée en chapitres vous permettra de découvrir le passé d’un nouveau personnage et de découvrir sa réelle identité. En parallèle de ces protagonistes, Ys IX propose de nombreuses quêtes annexe permettant à divers personnages de rejoindre votre base secrète. Adol gonflera petit à petit ses relations et deviendra le personnage central du jeu. Et du côté du système de combats ? Nous voici devant un Action-RPG avec de très bonnes bases. Au fur et à mesure de votre aventure, votre équipe composée de 3 personnages gagnera bien sûr des levels. Cette évolution vous donnera accès à de nouvelles compétences. Plus vous les utiliserez, plus elles gagneront également en levels. Chaque personnage peut avoir 4 compétences affectées et utilisées en combat via une combinaison de touches. A force de vous battre, vous augmenterez une sorte de limite break vous offrant la possibilité d’affecter un coup puissant à votre adversaire. Si vous aimez les jeux avec pas mal de boss, vous devriez être gâtés. Et les développeurs n’ont pas lésinés sur l’envergure de certains monstres, vous permettant par exemple d’affronter un dragon. Les combats sont assez dynamiques et pour certains, vous donneront un peu de fil à retordre.

8/10

Clairement, l’histoire du jeu est très intéressante puisqu’elle fait poser pas mal de questions. Que ce soit sur l’origine des Monstrums et notamment pourquoi en êtes-vous devenu un ? Quel est le secret de la prison et quelle est la liaison avec les différents événements ? D’où viennent les monstres ? L’histoire est présente et prenante ! Je me suis laissé plonger dans l’histoire, et chaque nouveau chapitre vous donne envie d’en savoir plus. Bien que graphiquement le jeu ne soit pas de toute beauté, il reste agréable à l’oeil. Ys IX : Monstrum Nox dispose d’une belle durée de vie et est disponible en français. Si vous êtes en manque de RPG, n’hésitez pas à sauter dessus, surtout qu’il est disponible sur Nintendo Switch.