Pixel-Geek.fr

Retour sur la Japan Expo 2022

Visite du jeudi à la Japan Expo 2022

Cela faisait quelques années que je n’avais pas fait la Japan Expo. Après quelques difficultés pour se rendre au Hall 7 afin de récupérer le pass presse, me voici en direction du Hall 4 pour commencer à parcourir les petits stands réalisés par des indépendants. A peine arrivé au premier stand, que je craque déjà sur un dessin du Batou, dans un petit format mais dont le style graphique m’a plu et il est déjà accroché au mur en compagnie des autres dessins, notamment avec le Joker, Harley Quinn et Batgirl (j’en reparlerai un peu plus tard, autre craquage !). Ce monsieur qui m’a vendu Batman était très sympathique et s’appelle Alexandre.

Tout en continuant de parcourir les stands, que vois-je, des objets en acrylique sur l’univers de Final Fantasy VII. J’ai fortement hésité devant les 3 modèles proposés (Aerith, Tifa, Cloud) et je me suis finalement tourné vers Cloud. La personne qui les vendait est @DianaMercolini.

Après quelques échanges et parcours dans les allés des stands, l’heure était venue de manger. Comme d’habitude, énormément de monde même un peu avant midi et l’organisation était toujours un peu complexe. Les files d’attentes sont faites un peu n’importe comment, et avec un peu de patience, le ventre était rempli 🙂

Je n’ai malheureusement pas eu le temps de passer au niveau des éditeurs et des stands de jeux vidéo pour notamment m’essayer à One Piece Odyssey (regret). Direction le Hall 5 pour craquer sur de nouveaux objets avec notamment l’acquisition du poster de Batgirl. La dame était très gentille et un peu gênée de ne pas trouver le poster d’Harley Quinn, pensant qu’elle en avait encore un en stock. C’était le destin et je ne suis reparti qu’avec Batgirl. Elle m’a même proposé de lui envoyer un petit message pour qu’elle fasse une demande à son imprimeur et me l’imprimer si besoin, vu qu’elle a décidé de ne plus faire ce modèle (dommage). Je l’ai incité à faire Batman !

Parmi les stands indépendants, quelques petites ont été découvertes. Que ce soit avec des créations manuelles, des dioramas par exemple, des sculptures ou encore des peintures / toiles. Les prix sont par moment un peu élevés mais quand on sait que c’est fait main et le temps que ça a dû prendre, il faut savoir récompenser ces créateurs. De ce fait, j’ai craqué sur un nouveau tableau d’Okami et un sculpture mise dans le jardin.

La Japan Expo a été une nouvelle fois bien remplie de monde cette année, faisant un peu oublier ce fameux COVID. Je trouve qu’il n’y avait pas énormément de personnes en Cosplay pour le coup mais les animations étaient tout de même de la partie permettant à des groupes de personnes de se défouler un peu. Cette année est donc pour moi tout de même un joli cru avec de belles découvertes. Quand des passionnés mettent en avant leur talent, c’est tout ce qui compte et ça fait plaisir.