Pixel-Geek.fr

Test de Death Stranding : Director’s Cut

Que vaut cette nouvelle version sortie sur PlayStation 5 ?

Fiche du jeu

Death Stranding Director’s Cut
Editeur / DéveloppeurSony Interactive Entertainment / Kojima Productions
Date de sortie24/09/2021
PlateformePlayStation 5
GenreAction
Informations complémentairesLe test du jeu a été réalisé sur PlayStation 5. Cette nouvelle version permet de bénéficier de temps de chargement quasi inexistant. Les graphismes ont bien sûr été revus à la hausse et le détail des visages est tout de même impressionnant. Quelques ajouts de gameplay sont de la partie et permettent notamment d’accélérer certaines missions tels que le nouveau stabilisateur, un jetpack en quelque sorte ou encore la catapulte. D’autres nouveautés seront évoquées plus tard dans l’article. Comme toute version Director’s Cut, de nouvelles missions ont été ajoutées. Et le petit bonus sympathique, Woodkid est désormais de la partie sur les compositions musicales.

Sorti à l’origine en 2019, Hideo Kojima sortait Death Stranding, proposant un univers très particulier en compagnie d’acteurs bien connus. Kojima Productions propose un avenir bien inquiétant. La société vit principalement confinée. Seuls quelques “élus” peuvent parcourir le monde extérieur, que nous pouvons qualifier de livreurs. Nous incarnons Sam Porter Bridges, l’un d’entre eux.

Death Stranding est décomposé en plusieurs chapitres et nous plonge dans un open World riche en paysages. Vous l’avez compris, nous sommes donc un livreur qui doit livrer des marchandises d’un point A a un point B en règle générale. Histoire de ne pas être trop répétitif (bien que ce soit compliqué d’y échapper), certaines missions demanderont de l’infiltration et des scènes de combat, en petite quantité. Le jeu mise vraiment sur l’exploration.

Au niveau du scénario, le jeu nous met tout de suite dans l’ambiance. Autrefois, il y eut une explosion apportant la vie sur Terre. Puis, une autre explosion survint et celle-ci apporta la mort. Vint alors le Death Stranding : un enchaînement d’événements climatiques avec des précipitations provoquant un vieillissement accéléré au contact de la peau, des explosions provoquant des cratères énormes, des substances noires faisant appaitre les échoués, des ombres volantes venues vous dévorer. La Terre est devenue un purgatoire pour la race humaine, faisant ainsi vivre la population dans des bunkers. Sam est un livreur qui va essayer de faire face aux échoués grâce aux capacités qu’il a. En effet, il peut les détecter, ou plutôt les voir. Ce qui en fait une personne de choix pour aller récupérer toute sorte de matériaux, de la nourriture ou encore des médicaments. Les diverses escapades de Sam dans le monde ouvert provoque une ambiance pesante surtout lorsque le Death Stranding fait son apparition. Pas de scènes violentes, d’effusions de sang ou autre, mais le jeu arrive tout de même à mettre un malaise pesant. L’ambiance et les bruitages sonores y sont bien sûr pour beaucoup. Les échoués ne seront pas vos seuls ennemis. Nous pouvons par exemple citer les Mules que nous qualifierons d’hostiles. Vous en verrez dans divers endroits puisque votre quête principale est de rejoindre la côte Ouest en reliant différentes bases au réseau chiral, permettant à celles-ci de communiquer. Mais au final, comment le jeu arrive à faire en sorte qu’on ne se sente pas trop seul ?

Tout d’abord, il y a votre BB. Oui oui, un bébé présent dans une capsule, accroché à vous. Il vous permettra notamment de détecter les échoués. En effet, il se mettra en mode panique lorsqu’ils seront prêts, pleurant fortement. Il sera possible de l’apaiser en le berçant, en bougeant la manette. BB entrera aussi en phase de stress lorsqu’un événement inhabituel se produira. Ceci plonge un peu plus le joueur dans le malaise et dans une ambiance particulière. Mais l’une des forces du jeu réside dans le fait qu’il propose un mode multijoueur de manière différée. Il est en effet possible d’aider d’autres joueurs de plusieurs façons. Par exemple, vous pouvez récupérer des marchandises perdues et les déposer dans un bunker ou dans un casier partagé. Ce même casier vous permettra de récupérer des objets laissés par d’autres joueurs. L’entraide est donc de la partie. Lors de vos missions, vous pourrez également utiliser des objets laissés par d’autres joueurs pour aider votre progression, tels que des échelles. Et pour couronner le tout, il est possible de liker les autres joueurs. C’est toujours agréable de féliciter une personne lorsqu’elle participe au succès de votre mission. En parlant de like, chaque mission vous permet de gagner des likes basés sur plusieurs critères. Ceci vous permet ainsi d’obtenir un rang, d’améliorer votre note envers le bunker en question et d’augmenter votre level de joueur. Ceci vous donnera du baume au cœur pour contraster avec ce qu’il se passe à l’extérieur. Il est à noter que la qualité de vos marchandises influe sur votre note. Les objets peuvent subir des dégâts selon plusieurs raisons : vous êtes bourrins, vous trébuchez ou tombez et provoquez des dégâts à votre marchandise, ou encore à cause de la pluie qui attaquera les boîtes en faisant apparaître de la corrosion. La rapidité sera donc de rigueur mais il faudra bien la doser. L’équilibre pour un livreur est primordial. Plus vous porterez d’objets, plus Sam aura du mal à rester droit. Il faudra alors rester en équilibre afin de ne pas faire tomber d’objets. Les développeurs ont ainsi eu la bonne idée de mettre le joueur dans une position délicate. Il faudra par exemple rester appuyer sur L2 et R2 afin de rester bien droit. La répartition du poids de chaque objet est donc important et vous aurez de nombreuses possibilités : dos, bras, jambes, à la main. L’objectif principal est de faire ressentir au joueur ce que ressent Sam, que ce soit par le poids de la marchandise, avec la présence d’obstacles sur le sol ou par l’inclinaison des paysages qui ajouteront quelques difficultés. Ce n’est forcément pas donné à tout le monde d’explorer dans des conditions pareilles.

Une fois votre mission terminée et votre marchandise donnée à bon port, il sera possible de se reposer dans une chambre privée. Cette chambre permet d’effectuer plusieurs actions : se reposer permettra de récupérer l’intégralité de votre endurance et de celle de BB, de visualiser vos mails, de vous doucher ou encore de passer par la case toilettes. Étant donné que Sam est spécial, des fluides sont prélevés afin de faire des expériences et essayer de trouver un remède contre les échoués. Les développeurs sont donc aller assez loin niveau détail. D’ailleurs, lors de vos expéditions, il ne faudra pas oublier de boire ou encore d’uriner. Là encore une fois, Kojima propose un contraste entre la vie extérieure et ce qu’il se passe dans un bunker, de manière sécurisée. Nous vous laissons découvrir le jeu par vous-même afin de ne pas trop vous spoiler. C’est l’heure de faire une nouvelle expédition et d’aider d’autres joueurs !

7,5 / 10
Death Stranding n’est clairement pas un jeu fun. Kojima Productions propose un jeu stressant avec une ambiance pesante et particulière rien que par le fait d’avoir BB avec vous. La bande musicale et les bruitages sonores plongent le joueur au coeur de l’histoire et le pousse a en savoir plus sur l’avenir de la race humaine. Si vous avez envie d’un jeu original et dépaysant, vous pouvez sans aucun doute sauter le pas. Il faut cependant avoir en tête que le jeu peut être considéré comme répétitif.