Pixel-Geek.fr

Where Winds Meet, un action RPG dévoilé

Dans une vidéo de gameplay durant la dynastie Song.

Une nouvelle découverte qui a su se démarquer a fait son apparition lors de la Gamescom 2022. Everstone Studio et NetEase en sont à l’origine.

Ayant à priori des bases solides en s’inspirant d’autres Action-RPG tels que Assassin’s Creed et surtout le très grand Ghost of Tsushima, Where Winds Meet nous plonge à la croisée de la dynastie chinoise des Dix Royaumes et des Song du Nord. Comme pour les Action RPG dignes du moment, ce prochain jeu proposera un monde ouvert avec une belle liberté de mouvements et son lot de quêtes annexes. Notre protagonistes, un jeune épéiste va alors mener une toute nouvelle aventure dans lequel un système de job sera disponible. Il sera ainsi possible de se spécialiser dans certains domaines, ce qui aura des répercussions sur vos actes et votre liberté d’actions. Vous pourrez ainsi emprunter la voie de la guérison en devenant docteur, ou bien partir dans le commerce ou dans un tout autre registre et être brigand. Ce job aura aussi des conséquences en combat et vous permettra d’adopter une attitude différence, que ce soit avec version bourrin ou une version plutôt furtive. Le fait de pouvoir user par exemple de la magie permettra de figer un groupe d’ennemis pendant un laps de temps. Notre héros pourra également se déplacer très rapidement et enchaîner de jolis combos.

Au niveau de l’exploration et de l’animation, tout comme Ghost of Tsushima, il sera possible d’escalader des murs mais Where Winds Meet innove puisqu’il sera par exemple possible de courir sur l’eau ou sur les murs. Le côté dynamique sera mieux mis en avant avec des combos dévastateurs et rapides.

Graphiquement, le jeu a l’air bluffant et proposera des paysages magnifiques et variés avec une météo diverse. Where Winds Meet est pour le moment annoncé uniquement sur PC. La date de sortie reste à définir mais une beta est prévue pour cette année. Il reste à croiser les doigts pour avoir une sortie sur consoles next-gen.