Pixel-Geek.fr

Dynamic Heroes, la suite japonaise de Goldorak arrive !

Un cross-over mettant en scène Goldorak et Actarus.

La suite de Goldorak imaginée par Gô Nagai, son créateur japonais va enfin voir le jour à travers un nouveau tome dès le 9 septembre en France. 4 tomes sont prévus au total. Goldorak a bercé l’enfance de mal d’entre nous notamment grâce au Club Dorothée.

Dynamic Heroes nous plonge dans une nouvelle aventure. Ce nouveau manga regroupe ainsi les grands personnages de Gô Nagai. Nous voici donc face à un cross-over épique avec Goldorak, Mazinger Z, Devilman, Great Mazinger, Getter Robot et Cherry Miel, tous réunis pour lutter contre un terrible ennemi qui menace la Terre, déjà connu de nos héros.

Le scénario est réalisé par Gô Nagai, lui-même. Le dessin est confié à Kazuhiro Ochi. Nous retrouvons la patte graphique fidèle au dessin animé.

Pour la petite histoire, Dynamic Heroes a commencé à être publier au Japon dans un mensuel de Kodansha entre 2004 et 2007. Les chapitres ont ensuite été reliés. Sur les 4 tomes, seuls deux ont été reliés et publiés au Japon. Seuls quelques pays ont reliés les 4 tomes.

Il faut savoir que Isan Manga propose plusieurs éditions : une version standard avec les noms et attaques de la VF de l’anime et une version Original Name Edition proposant les noms japonais d’origine. A noter qu’en édition alternative existe chez la Fnac avec une couverture spéciale de ce premier tome de Dynamic Heroes.

Ce premier tome permet ainsi de poser les bases de l’histoire et de re-découvrir les héros à travers 184 pages riches en couleur, découpé en 6 chapitres. Les personnages et les méchants sont joliment réalisés. A travers ces pages, de nombreux combats et attaques sont présents et mettent le lecteur tout de suite dans l’ambiance : pas de pitié et pas de perte de temps pour aller droit au but. A savoir que ce tome n’est pas censuré et peut faire apparaître certaines giclées de sang et des protagonistes dénudés.

Une belle mise en bouche avec une intrigue posée qui promet de nouvelles scènes de combat dans le prochain tome. Ce tome nous offre un peu de nostalgie mine de rien !

A propos d’Isan Manga : il s’agit d’un éditeur spécialisé dans les œuvres et les artistes patrimoniaux qui ont contribué à l’histoire du manga au Japon et en France. Le label Fuji Manga a été créé regroupant des titres apparaissant en tirage limité.